16.2.16

François MADRE, 19 et 26 février 2016

Démarche, mouvement, culot, vision, technique, actions, etc, etc...? Quel pourrait être l'intérêt de ce métier d'artiste peintre hors de l'écoute de ses émotions? Celles-ci considérées, la quête de liberté anime la cuisine. Angoisses, scénarios dramatiques et absurdes, non-sens, idéaux et errances sont bien sur de la partie, furent de la partie. Autant de pièges à tarir. Et le travail, base d'échange, possède ces vertus de mise en conscience. Entre combat et joie, le passage est obligé. Apparaître, penser simple, faire essentiel, donner place à la curiosité, et la bobinette cherra. Et puis heureusement aussi il y a le hublot d'Ivry.










son hublot du soir

8.2.16

Pierre CORTHAY, 12 février 2016

D’abord il y a le carton. Sa matière, sa forme, sa couleur. Il peut être minuscule, un simple emballage d’une boîte de feutres ou plus grand, une coque de protection d’un appareil électroménager. Depuis 2005, Pierre Corthay utilise le carton pour créer des tableaux- sculptures. Une fois peint, le carton pourrait être de la porcelaine, de la terre cuite, de la céramique. Tout, sauf ce qu’il est vraiment. Le carton est dénaturé de sa fonction d’emballage. Par le prélèvement, la découpe, le collage, Pierre Corthay se crée son univers de formes. Creux, bosses, masses, courbes, son répertoire formel est sympathique et gourmand.
« C’est un lien inconscient qui s’est manifesté entre mon travail initial d’artisan bottier et cette pratique. Le soulier est un véhicule pour l’homme, sans doute le plus ancien. Il le protège et lui permet de se déplacer, au même titre que le carton de calage permet à l’objet inerte d’être déplacé dans de bonnes conditions de sécurité. C’est également une forme qui entoure amicalement l’objet, pour le protéger. »




































































le Hublot du soir

2.2.16

Loïc FAUJOUR

Dessinateur de presse politique, Loïc Faujour  a régulièrement dessiné dans plusieurs magazines comme la Nouvelle Vie Ouvrière, l’Huma Dimanche, Zoo.
 il collabore aujourd’hui à Siné Mensuel, au journal et au site web de la Nouvelle Vie Ouvrière, à Moto Journal, et illustre des livres pour enfants, il dessine en live sur écran lors de débats politiques, associatifs et institutionnels.
Il est également l’auteur d’une bande dessinée « Restons dignes » qui obtint le prix BD net en 1999.




le Hublot du soir